FR/ « 4 roues sous 1 parapluie »… ou comment un bon cahier des charges design donne un bon produit !

TPV
Vous souvenez-vous de votre professeur de mathématiques ?
« Un problème bien posé est un problème à moitié résolu », autrement dit « On ne peut résoudre un problème que si on le pose correctement ».

Lorsqu’il arrive à la tête de Citroën en 1935, s’inspirant d’une enquête auprès du public, Pierre-Jules Boulanger demande à son bureau d’études :
« Etudiez une voiture pouvant transporter 2 cultivateurs en sabots, 50 kilos de pommes de terre ou 1 tonnelet à une vitesse maximum de 60 km/h pour une consommation de 3 litres d’essence aux 100. En outre, ce véhicule doit pouvoir passer dans les plus mauvais chemins, il doit être suffisamment léger pour être manié sans problèmes par une conductrice débutante. Son confort doit être irréprochable car les paniers d’oeufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts. Son prix devra être bien inférieur à celui de notre Traction Avant. »

Reformulé, le cahier des charges précis et draconien, définissant le projet « TPV » (« toute petite voiture ») était le suivant :
4 places assises, 50 kg de bagages transportables, 2CV fiscaux, traction avant, 60 km/h en vitesse de pointe, boîte à 3 vitesses, facile d’entretien, possédant une suspension permettant de traverser un champ labouré avec un panier d’œufs sans en casser un seul, et ne consommant que 3 litres aux 100 kilomètres. Elle doit pouvoir être conduite facilement, par un débutant ou une femme. Et surtout, aucun signe ostentatoire.
Le résultat en fut la 2CV. Son slogan publicitaire « 4 roues sous 1 parapluie » de la fin des années 1960, résume assez bien l’esprit général de ce que le patron attendait.



L’écriture du cahier des charges design, bien que cruciale dans l’amorçage d’un projet, est difficile à aborder pour les entreprises peu familières avec la démarche de design dans un projet, qui sous-estiment les besoins en information des designers.
Le cahier des charges rassemblera un certain nombre d’ingrédients clés sur le contexte, l’entreprise, le produit, les objectifs, les contraintes…
C’est le premier pas du processus de résolution du problème, qui permet d’éviter l’impasse « j’aime » / « je n’aime pas », déconnectée des enjeux de l’entreprise.
Définir un cahier des charges design demande dialogue, questionnement, rigueur, méthode, détachement et vision d’ensemble.
S’il existe des méthodologies pour le définir, il n’en existe pas de formule type. Sous-estimer ce travail c’est risquer de compromettre le développement de vos projet innovants.

Et si nous vous aidions à rédiger le cahier des charges de votre produit phare de demain … la 2CV de votre entreprise ?







2 commentaires sur “FR/ « 4 roues sous 1 parapluie »… ou comment un bon cahier des charges design donne un bon produit !” :

  1. […] : elle a été conçue à partir d’un usage précis [NDLR : voir à ce sujet notre article «4 roues sous 1 parapluie»] et des apports technologiques de l’aviation naissante à cette époque. C’est ce qui a […]

  2. […] « 4 roues sous 1 parapluie »… ou comment un bon cahier des charges design do… […]

Laisser une réponse

L'équipe de Go2prod vous offre un regard expert sur les pratiques d'affaires et les succès du design industriel. - Communiquez-nous vos exemples de collaborations réussies entre designer et entreprise ! -

A propos de Go2prod

Go2prod est le professionnel de la mise en relation et des projets entre entreprises et designers.
  • > Consultations de designers
  • > Projets sur étagère et recherche d'éditeurs
  • > Audits, Mise en place de démarche design et Prestations sur-mesure
Expertise / Réseau / Confiance Contact +33 9 53 35 22 32

Souscrire

à notre RSS RSS

à notre Newsletter